Les cloches de P√Ęques

 

"Neuf personnes sur dix aiment le chocolat.

La dixième ment ! "

John G. Tullius

Nous avons tous √©t√© (et sommes encore ūüėČ) des enfants tr√®s gourmands qui attendent les chocolats de P√Ęques que les cloches sont venues d√©poser dans le jardin.

 

ūü§ĒMais d'o√Ļ vient l'origine des cloches de P√Ęques ‚Ěď

 

Il semblerait que ce soit au VII si√®cles (selon le site internet merci facteur). L'Eglise interdisait aux villages de faire sonner les cloches durant la fin de la semaine sainte, entre le jeudi et le dimanche de P√Ęques, en guise de comm√©moration de la p√©riode √©coul√©e entre la mort du Christ et sa r√©surrection.

 

Afin d'expliquer le silence des clochers aux enfants, on leur disait que les cloches √©taient parties en Italie se faire b√©nir par le pape avant de revenir pour annoncer la r√©surrection du Christ, ayant pris soin au passage de se charger d'Ňďufs de P√Ęques qu'elles d√©posaient dans les jardins au retour.

 

Et pour se rendre en Italie, elles se paraient de jolies ailes.

 

 

Bon dimanche de P√Ęques √† tous ūüėć

 

Cr√©dits texte et photo @ūüďł‚úćLaurence Renaudin - Ther‚ÄôHappy
* Partage autorisé

√Čcrire commentaire

Commentaires: 0